tablature


tablature

tablature [ tablatyr ] n. f.
• 1596; tabulature 1529; lat. médiév. tabulatura; de tabula, francisé d'apr. table
1Mus. Figuration graphique des sons musicaux propres à un instrument. La tablature d'un orgue. Tablature de luth, de guitare.
2Vx Leçon. Loc. fig. (1669) Donner de la tablature à qqn, des difficultés.

tablature nom féminin (latin tabula, table) Partition instrumentale dont le procédé d'écriture permet d'utiliser les instruments sans savoir lire les notes. (Le principe en repose sur l'utilisation de chiffres et de lettres indiquant l'emplacement des doigts sur l'instrument et le rythme.) ● tablature (expressions) nom féminin (latin tabula, table) Littéraire. Donner de la tablature à quelqu'un, lui donner des soucis, lui causer des ennuis.

tablature
n. f. MUS Figuration graphique de la musique, propre à certains instruments. La tablature pour la guitare.

TABLATURE, subst. fém.
A. — MUS. Système de notation d'une pièce instrumentale indiquant, sur une représentation schématisée des parties d'un instrument, les doigtés et le rythme. On imagine difficilement la complication de la tablature [du luth]. Elle indique en effet sur quelles cordes doit agir la main gauche, dans quelles cases il faut placer les doigts dont le numéro est indiqué, enfin avec quels doigts de la main droite il faut lever ou rabattre la corde ou les cordes à faire sonner (BOUASSE, Cordes et membranes, 1926, p. 351). Le problème de la tablature, en apparence plus simple que celui de la notation, posait des questions de principe plus épineuses encore (SCHAEFFER, Rech. mus. concr., 1952, p. 82).
SYNT. Tablature alphabétique, chiffrée; tablature classique, harmonique; tablature de gambe, de guitare, d'orgue, de viole, de violon; chanter, jouer sur la tablature; règles de la tablature; enseigner par tablature; entendre, savoir la tablature; pièce écrite en tablature.
B. — Au fig., vieilli. Enseignement, leçon donnée à quelqu'un. (Dict. XIXe et XXe s.).
Loc. vieillies. Entendre la tablature. Être rusé, habile (Dict. XIXe et XXe s.). Donner de la/une tablature à qqn. En remontrer à quelqu'un (Dict. XIXe et XXe s.). Littér. Donner de la tablature à qqn. Donner du mal, causer de l'embarras, des difficultés. Synon. fam. donner du fil à retordre. Eh! eh! la petite dame qui était à côté de moi me fait l'effet d'une gaillarde qui donnera de la tablature à son mari (KOCK, Compagn. Truffe, 1861, p. 81).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1529 mus. tabulature « tableau de la notation particulière à un instrument de musique » (tabulature de lutz dans un titre cité ds GDF. Compl.); 1539 tablature (EST., s.v. table: tablature d'un luc); 2. déb. XVIIe s. donner de la tablature (à qqn) « (l')instruire » (A. D'AUBIGNÉ, Confession du sieur de Sancy ds Œuvres, éd. Réaume et de Caussade, t. 2, p. 309); 3. 1680 « souci, embarras » (RICH.). Empr., avec adapt. au lat. tabula, à l'ital. intavolatura, att. au sens 1 dep. le XVIe s. (1561, CITOLINI ds BATT.), dér. de tavola (table). Fréq. abs. littér.:18.

tablature [tablatyʀ] n. f.
ÉTYM. 1596; tabulature, 1529; du lat. médiéval tabulatura; de tabula, francisé d'après table.
1 Mus. Figuration graphique d'une pièce instrumentale qui utilise, au lieu de portées, une représentation schématisée de l'instrument. || Pièces anciennes pour le luth écrites en tablature. || Tablature alphabétique (lettres), chiffrée.
1 (…) nous définirons la tablature comme une représentation des sons musicaux propre à tel instrument ou à telle catégorie d'instruments.
Armand Machabey, la Notation musicale, p. 82.
2 (Fin XVIe). Fig., vx. Leçon, enseignement. — ☑ Loc., vx. Donner tablature (Corneille, le Menteur, v. 30) : enseigner.Donner de la tablature (pour…) : en remontrer.Entendre la tablature (Regnard) : être rusé, habile.
3 (1669). Mod. Littér. et rare. Donner de la tablature à qqn, de l'embarras, des difficultés.
2 (…) homme décoré, dans qui le Croizeau voulut voir un rival et à qui plus tard il dit : — Môsieur, vous m'avez donné bien de la tablature ! Ce mot doit vous faire entrevoir le personnage.
Balzac, Un homme d'affaires, Pl., t. VI, p. 813.
3 (…) cette rébellion des éléments inférieurs va nous donner de la tablature.
Gide, Robert ou l'Intérêt général, III, I, 6.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tablature — Tablature. s. f. Arrangement de plusieurs lettres ou notes de musique sur des lignes pour marquer le chant à ceux qui jouënt des instruments. Joüer sur la partie, joüer sur la tablature. tablature de luth, de violon, d orgues &c. On dit fig. qu… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tablature — Tab la*ture, n. [Cf. F. tablature ancient mode of musical notation. See {Table}.] 1. (Paint.) A painting on a wall or ceiling; a single piece comprehended in one view, and formed according to one design; hence, a picture in general. Shaftesbury.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • tablature — (n.) type of musical notation for lute or stringed instrument, 1570s, from Fr. tablature (1550s), from L. tabula table (see TABLE (Cf. table) (n.)); influenced by It. tavolatura, from tavolare to board, plank, enclose with boards …   Etymology dictionary

  • tablature — англ. [тэблэ/йчэ] Tabulatur нем. [табуляту/р] tabulatura лат. [табулату/ра] tabulatore фр. [табюлятю/р] табулатура: 1) система записи инструм. музыки буквами и цифрами 2) правила построения муз. поэтич. произведений мейстерзингеров …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • tablature — [tab′lə chər] n. [Fr < ML tabulatura < tabulatus, tablet < LL tabulare, to provide with a table < L tabula: see TABLE] 1. a method of notation for guitar or ukulele in which vertical lines represent the strings, horizontal lines… …   English World dictionary

  • Tablature — Example of numeric vihuela tablature from the book Orphenica Lyra by Miguel de Fuenllana (1554). Red numerals (original) mark the vocal part. Tablature (or tabulature, or tab for short) is a form of musical notation indicating instrument… …   Wikipedia

  • Tablature — Une de plus anciennes tablatures manuscrites pour luth connues, l Ave Maria de Bartolomeo Tromboncino, vers 1521. En musique, une tablature est une forme symbolique de notation musicale adaptée à un instrument spécifique, destinée à une lecture… …   Wikipédia en Français

  • tablature — (ta bla tu r ) s. f. 1°   Ancien terme de musique. Pièce de musique qui est écrite sur un papier, qui est tirée à cinq ou six lignes, et qui est en notes, en chiffres ou en lettres pour servir à apprendre la musique vocale ou instrumentale. Voilà …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tablature — /tab leuh cheuhr, choor /, n. 1. Music. any of various systems of music notation using letters, numbers, or other signs to indicate the strings, frets, keys, etc., to be played. 2. a tabular space, surface, or structure. [1565 75; < MF,… …   Universalium

  • TABLATURE — s. f. Arrangement de plusieurs lettres ou signes sur des lignes, pour marquer le chant à ceux qui chantent, ou qui jouent des instruments. Chanter sur la tablature. Jouer sur la tablature. Tablature de violon, d orgues, etc. Entendre bien la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)